Zéro phyto, changement de déco(r)!


z%c3%a9ro-phyto-changement-de-d%c3%a9cor

Des allées enherbées dans les cimetières, de la mousse entre les pavés, des pelouses tondues moins régulièrement… La physionomie des espaces publics dont la Commune a l’entretien à sa charge est en train de changer car depuis le 1er juin 2019, l’utilisation des produits phytopharmaceutiques est interdite. Un changement de déco(r) bénéfique pour la biodiversité et votre santé auquel la Ville se prépare depuis un certain temps.

Le Zéro phyto concerne la gestion et l’entretien de 80 sites publics sur notre commune : parcs, piétonnier, cimetières, placettes, monuments aux Morts, pour ne citer que ceux-là. Ce type d’entretien est assuré par le service Travaux, via les équipes Parcs et Jardins et Cadre de vie, avec l’appui des équipes de la Voirie.

Dans un premier temps, nous avons considéré comme lieux prioritaires l’entretien des cimetières, le centre-ville et les centres des villages, avec possibilité de laisser les espaces considérés comme « secondaires » s’enherber et de les débroussailler et/ou les tondre moins régulièrement.

C’est une des conséquences visibles de notre nouvelle manière de faire : il n’est plus possible d’agir aussi radicalement qu’avant sur les pousses indésirables. Les machines de désherbage n’ayant pas  la même efficacité que les produits phytos, il ne sera pas rare de voir apparaître de la végétation spontanée recoloniser différents espaces. Il faut donc s’attendre à ce que la nature reprenne petit à petit ses droits dans les espaces publics et accepter ce changement de déco(r) communal bénéfique pour la biodiversité et votre santé. Là où cet entretien sera différencié, des panneaux seront installés pour informer la population.

Les avantages du Zéro phyto :

Environnementaux et sanitaires:

  • Moins de pollution des sols et de l’air;
  • Préservation de la biodiversité : respect des micro-organismes et des animaux (protection de leur milieu de vie); respect des plantes et augmentation de la végétalisation;
  • Préservation des eaux de surface et des eaux souterraines;
  • Préservation de la santé : du personnel communal; des riverains; des utilisateurs des espaces verts.

Sociaux et pédagogiques : amélioration du cadre de vie des citoyens et éducation du grand public à l’environnement.

Economiques : baisse du financement de la dépollution de l’eau.

Esthétiques : structures paysagères variées (fleurs, haies…).

Et vous, votre trottoir est-il Zéro phyto ?

Parce qu’ils font partie du domaine public, les trottoirs ne peuvent plus être désherbés chimiquement. Par ailleurs, cette interdiction est également d’application pour les allées de garage, par exemple, si celles-ci sont en contact avec un trottoir relié à un filet d’eau, ou pour toute terrasse pourvue d’un système d’égouttage. A noter que depuis le 6 octobre 2018, l’utilisation d’herbicides totaux comme le glyphosate sont interdits d’utilisation par le particulier

Comment entretenir son trottoir ? D’autres techniques comme la rasette, la binette, l’eau chaude ou encore l’enherbement des allées en gravier permettent de ne plus utiliser de pesticides.

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à vous renseigner auprès de notre service Environnement (environnement@marche.be – 084/32.70.46).