La 4e Journée scientifique du Conseil de promotion de l’Hôpital.


la-4e-journ%c3%a9e-scientifique-du-conseil-de-promotion-de-lh%c3%b4pital

La quatrième édition de la journée scientifique du Conseil Consultatif de Promotion de l’Hôpital de Marche-en-Famenne aura lieu le samedi 25 novembre de 8h à 16h au Centre Culturel et Sportif. Le Conseil Consultatif de Promotion de l’Hôpital a été mis en place par la commune de Marche-en-Famenne afin de mieux faire connaître la qualité des soins donnés dans tous les services de l’hôpital.

L’objectif de cette journée scientifique est d’apporter un maximum d’informations  aux différents intervenants de la santé : médecins spécialistes, médecins généralistes, pharmaciens, kinésithérapeutes, infirmières, aides-soignantes, diététiciens… Cette journée permettra également à ces diférentes professions de se rencontrer, de discuter des nouveautés proposées dans la prise en charge des patients. Il est important que la santé d’un patient soit prise en charge de façon multidisciplinaire.

Cinq thèmes ont été choisis :

L’approche de la problématique alcoolique à l’hôpital et en suivi ambulatoire. (Orateurs : Dr Th Duquenne – médecin généraliste La Roche, Mme P Hennaux – Liaison alcool Hôpital Princesse Paola, Mme R Brisbois – Psychothérapeute La Roche).

La consommation abusive d’alcool est un problème que tous les professionnels de la santé rencontrent au quotidien dans leur travail. L’abord de cette problématique doit être mutidisciplinaire, il doit permettre des échanges avec et autour du patient, il doit faire appel à des notions plus théoriques pour permettre de mieux comprendre et de mieux définir cet abus d’alcool. L’exposé développera les trois pôles de la problématique alcoolique : le patient, le produit et l’environnement du patient. Cet abord  permettra  de vous illustrer l’ expérience des orateurs dans la prise en charge de la pathologie alcoolique.

25 ans d’évolution de la chirurgie du cancer du rectum : vers une chirurgie plus oncologique et avec un plus grand respect de l’intégrité corporelle.

(Orateur : Pr A Kartheuser – responsable de l’Unité de Chirurgie Colorectale UCL).

Avec plus de 8.000 cas par an en Belgique, le cancer colorectal est un cancer fréquent. Même si les progrès diagnostiques et thérapeutiques de ces 25 dernières années ont été spectaculaires, en 2017, l’exérèse chirurgicale de la tumeur reste la pierre angulaire du traitement du cancer colorectal, mais ce geste chirurgical ne peut plus se concevoir que dans le cadre d’une approche pluridisciplinaire. Cette évolution remarquable de la chirurgie colorectale, tant péri- que per-opératoire, a été sous-tendue par un double objectif : être tout à la fois plus oncologique, plus curative tout en étant plus respectueuse de l’intégrité corporelle du patient, permettant aujourd’hui d’atteindre un taux de survie globale de 65% à 5 ans.

Le patient stomisé : de l’hôpital au domicile (Oratrice : Mme B Crispin – infirmière stomathérapeute UCL).

Pour les patients où la conservation sphinctérienne n’est pas possible et qui auront une colostomie définitive, le travail des infirmières stomathérapeutes spécialisées, ainsi que l’amélioration continue des systèmes d’appareillages ont changé leur qualité de vie. L’exposé de Me Crispin mettra en évidence l’importance capitale de l’information du patient qui lui permettra de mieux préparer son retour à domicile.

Arthrose lombaire : particularités anatomo- cliniques (Orateur : Pr Y Henrotin – Chef du service de kinésithérapie Hôpital Princesse Paola).

L’arthrose de la colonne vertébrale est différente en de nombreux points de l’arthrose des membres. Cette arthrose est caractérisée par la dégénérescence des disques intervertébraux et par la modification des plateaux vertébraux. Elle est visible seulement à l’examen par résonnance magnétique qui permettra de la classer en 3 catégories (MODIC 1, 2, 3). Ces deux modifications anatomo-pathologiques sont-elles liées? Impliquent-elles une prise en charge spécifique par les professionnels de la santé? L’exposé du Professeur Y Henrotin tentera de répondre à ces questions.

Place de l’abord lombaire par voie antérieure et de la prothèse discale lombaire mobile (Orateur : Dr JL Leflot – chirurgien Hôpital Princesse Paola)

«Pour opérer le dos, le mieux est encore de le faire…par le ventre !» L’abord lombaire antérieur offre différents avantages : la perte de sang est minime, l’anesthésie plus simple, les muscles sont préservés, le risque de lésion neurologique quasi nul et le risque d’infection nettement moins important que par l’abord postérieur lombaire classique. Dans ce cadre, la prothèse discale lombaire mobile offre en outre l’avantage de préserver la fonction du segment concerné (mobilité) et de limiter ainsi le risque de dégénérescence des niveaux adjacents. On peut donc parler d’une chirurgie «minimale invasive».

Si vous êtes médecins, infirmier(e)s, pharmaciens, kinésithérapeutes, psychothérapeutes ou diététiciens, n’hésitez pas à vous inscrire par mail (ccphopital@marche.be) ou par téléphone (084 32 69 94), l’entrée est gratuite.

Des points d’accréditation sont demandés pour les médecins, les pharmaciens, les kinésithérapeutes. Des attestations de présence sont prévues pour les infirmier(e)s.