MRS Libert : visites interdites et fermeture du Centre d’accueil


mrs-libert-visites-interdites-et-fermeture-du-centre-daccueil

Communication du 30 mars :

Les mesures décidées par le CPAS et la Direction sont prolongées jusqu’au 19 avril.

Communication du 10 mars :

Le CPAS et la Direction de la Maison de repos et de soins Libert, réunis ce mardi soir 10 mars, suivant les recommandations du médecin-coordinateur de l’institution et, confortés par l’annonce de la Wallonie de cette fin de journée d’interdire les visites pour une durée de quinze jours, ont décidé que cette mesure serait d’application dès à présent.

Les familles seront contactées personnellement par téléphone dès ce mercredi matin à la première heure. L’information est bien entendu communiquée à nos résidents. Des informations sur les dispositions pratiques seront également communiquées à cette occasion.

Si vous êtes un proche parent d’un de nos résidents, merci de ne pas encombrer la ligne téléphonique de la MRS Libert par vos appels, pour permettre d’assurer la continuité du fonctionnement de l’institution.

Des solutions alternatives seront mises en place pour que, durant cette période, les familles des résidents puissent prendre de leurs nouvelles.

Concernant le Centre d’accueil et de soins de jours, il sera fermé pour quinze jours à partir de ce vendredi 13 mars, la volonté du CPAS et de la Direction étant de laisser à chaque résident et famille le temps de trouver une autre solution de prise en charge.

Depuis ce mardi matin, les mesures de prévention avaient déjà été prises pour éviter les contacts entre le Centre de jour et la Maison de repos. Les mêmes mesures ont été prises à l’égard des enfants du co-accueil, qui ne sont plus en contact avec nos résidents.

Le CPAS et la Direction de la MRS Libert sont bien conscients que ces décisions présentent des désagréments, mais elles sont nécessaires dans le contexte actuel, pour la protection et le bien-être des résidents, et bien qu’aucun cas n’ait été décelé à ce jour tant auprès des résidents que de notre personnel.