A vélo – « Commune pilote Wallonie cyclable »




 

Marche-en-Famenne, Commune pilote Wallonie cyclable LogoWalCyclMarche
Des communes cyclables en Wallonie
Une réelle volonté de la Région wallonne

Le Gouvernement wallon souhaite promouvoir une mobilité durable pour tous.
Deux éléments de taille corroborent cette volonté : la nomination d’un « manager vélo » régional et l’appel à candidatures lancé au 262 communes wallonne pour être désignées au titre de « Commune pilot Wallonie cyclable ».
Initié par le Ministre de la Mobilité, Philippe Henry, ce « Plan Wallonie cyclable » contient des mesures dont l’objectif est le renforcement de l’usage du vélo comme mode de transport quotidien pour des petits déplacements (+/- 5kms) entre la maison et le travail ou l’école ou le centre ville et toutes ses activités .

En bénéficiant du label « Commune pilote Wallonie cyclable », les villes retenues, car il s’agissait bien d’en sélectionner quelques unes afin de centraliser et de rentabiliser les efforts, se voient octroyer des moyens importants pour la réalisation d’aménagements et d’actions de sensibilisation.

D’ici 2014, ce n’est pas moins de 18 millions d’euros qui seront libérés pour la cause du vélo !

La sélection des communes

Le choix des communes s’est effectué en deux temps :

  • Première étape : toute commune ou association de communes intéressée était invitée à introduire une candidature pour fin 2010.

Sur base de leur motivation et de leur vision du développement du vélo sur leur territoire, treize projets ont été retenus sur les soixante-deux soumis à l’étude d’un jury.

  • Seconde étape : Ces communes ont élaboré un Plan communal Cyclable aidée par un bureau spécialisé mandaté par la Région wallonne. Ces plans ont été remis à la Région début octobre 2011 et un jury a été chargé de choisir les Communes lauréates après audition de chacune d’elles.

Les lauréats
En décembre 2011, le Gouvernement wallon s’est donc prononcé sur le nom des villes qui seront ambassadrices du vélo dans le cadre de ce « Plan Wallonie cyclable ».
Il s’agit des villes de Gembloux, La Louvière, Liège, Mouscron, Namur, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Tournai, Walhain, Wanze et …Marche-en-Famenne. !
Grâce à sa sélection, la Ville de Marche-en-Famenne pourra compter durant quatre ans sur des subsides de près de 350.000 euros par an pour aménager un réseau cyclable, mener des actions de promotion et de sensibilisation pour l’utilisation du vélo, …
Un premier projet consistant en l’aménagement d’abris pour vélos a vu le jour dans le courant de l’année 2012, avec le placement des abris couverts aux gares de Marloie, Aye et Marche, sur la place de l’Etang, près de l’église de Waha et au Centre culturel et sportif. Des boxes sécurisés ont en plus été placés à la gare de Marloie à destination des navetteurs souhaitant laisser leur vélo à l’abri durant leur journée de travail à l’extérieur ou durant la nuit s’ils viennent travailler à Marche-en-Famenne.

Le plan communal cyclable
Marche-en-Famenne dispose donc d’un plan communal cyclable qui décrit les actions à mener afin de favoriser la pratique quotidienne du vélo dans notre commune.

Quatre axes sont développés :

  • Infrastructures
  • Vélo à l’arrêt
  • Sensibilisation
  • Ancrage de la politique cyclable

Des subsides sont accordés aux 10 communes durant 5 ans pour mettre en œuvre le plan en mettant l’accent sur la création d’infrastructures permettant de rouler à vélo en sécurité.

Notre commune qui se prête bien aux déplacements à vélo malgré un relief parfois difficile. Tout le centre Ville est en zone 30, ce qui devrait permettre une bonne cohabitation entre les voitures, les vélos et les piétons, le boulevard urbain a été spécialement pensé pour favoriser les modes doux; plusieurs villages se situent à moins de 5 km de centre…

A ce jour, il est déjà possible de rejoindre Aye à vélo depuis Marche en empruntant un itinéraire sécurisé. On peut également rejoindre la gare de Marloie, au départ de la Pirire. Le premier projet subsidié par Wallonie cyclable a été le placement d’abris vélos à différents pôles de la commune (aux trois gares, à l’Hôtel de Ville, place de l’Étang,  au complexe Saint-François et au Centre culturel et sportif).

Ces abris sont réservés aux vélos !
Par ailleurs, à la gare de Marloie, des boxes vélos ont été placés. Ils peuvent être loués par les navetteurs qui souhaitent laisser leur vélo à la gare soit la journée soit la nuit. Le tarif est de 5 euros par mois. Une location à l’année s’élève à 50 euros.

velo5

Louez un vélo électrique :

Quatre vélos acquis par la Ville peuvent être loués par les citoyens marchois.

Où ? Chez les Compagnons de la Maison, Avenue de la Toison d’Or, 54 à Marche (084/31 60 09).

Quand ? Du lundi au mercredi de 8h15 à 16h45, jeudi de 8h15 à 18h et le vendredi de 8h15 à 14h45.

Pour qui ? Toute personne souhaitant tester ce type de vélo, pour ceux qui souhaitent partir en promenade durant un week-end, pour ceux qui souhaitent se remettre au vélo…

Tarif : 13 euros la demi-journée, 20 euros la journée complète, 40 euros le week-end (du vendredi fin de journée au lundi matin), 80 euros la semaine, 200 euros le mois.

Vélos éclectriques Ville

 

 

 

 

 

 

 

Futurs projets infrastructures :

  • aménagement de la chaussée de l’Ourthe permettant de liaisonner le RAVeL Marche-Hotton et le boulevard urbain
  • création d’une boucle vers Waha
  • liaison Marche – Champlon

La Commune souhaite également rendre le gout de la pratique du vélo auprès de la population quel que soit l’âge.
Pour ce faire, des initiatives ont déjà été prises ou le seront très prochainement :

  • atelier de remise en selle pour les ainés
  • mise en place d’un vélobus : rangs accompagnés en vélo entre un point de rendez-vous donné et une école
  • informer les jeunes sur les avantages qu’offre le vélo pour leurs déplacements quotidiens : liberté, pas de contraintes horaires, accessibilité pour tous, le vélo n’est pas ringard, concours « bike and style » visant à montrer que l’on peut rouler en vélo tout en étant habillé avec style, …

 

Marche-en-Famenne « une ville qui bouge pour le vélo ! »