Contrat de rivière Lesse




VOTRE COMMUNE S’EST ENGAGÉE DANS UN CONTRAT DE RIVIÈRE.

De Quoi S’agit-il ?
Le Contrat de Rivière regroupe tous les usagers de l’eau dans le but de maintenir ou de restaurer un bon état écologique de l’eau, par une gestion concertée, chacun dans le cadre de ses responsabilités.

Votre commune s’est engagée mais ne peut pas faire grand chose toute seule. Car l’eau se moque des limites administratives et ne connaît pas les frontières : les seules limites qu’elle connaisse sont les lignes de crête, délimitant un « bassin versant » .

Le « bassin versant », c’est l’ensemble d’un territoire alimentant un même cours d’eau qui se déversera à un endroit précis dans un cours d’eau plus important, et ainsi jusqu’à la mer. A la plus petite échelle, on parle de « masse d’eau », qui s’étend en général sur quelques dizaines de km2. A la plus grande échelle, on parle de « district hydrographique international » qui s’étend sur plusieurs pays. Entre les deux il y a les « sous-bassins hydrographiques ». On en compte 14 en Wallonie.

Le sous-bassin de la Lesse se trouve dans le district international Meuse et couvre une superficie totale de 1343,38 km². Il est divisé en trente «masses d’eau». Il est situé entièrement en région wallonne et concerne le territoire de deux provinces (Luxembourg et Namur) et de vingt trois communes. Dix-huit ont signé leur engagement dans le « Contrat de rivière de la Lesse ». Les cinq autres sont peu ou très peu concernées.

Le Contrat de Rivière est une table de médiation permanente, réunissant toutes les parties concernées autour d’un problème afin d’y apporter des solutions concrètes : il concerne plusieurs autorités administratives (région, provinces, communes) qui sont invitées à se concerter entre elles et avec les autres usagers afin de gérer l’eau de manière intégrée : les opérateurs de l’eau (production, distribution, assainissement), les riverains, les associations de pêcheurs, sportives, et de protection de l’environnement, les opérateurs touristiques, l’éducation permanente en matière d’environnement, le milieu des entreprises, les agriculteurs, le milieu scientifique…

Tous ces partenaires forment le « Comité de Rivière ». Toute personne motivée peut demander de participer aux travaux. Celui-ci travaille en groupes de travail thématiques.

  • Le groupe 1A « Eaux de surface – Quantité »
  • Le groupe 1B  » Eaux de surface – Qualité »
  • Le groupe 2 « Qualité des eaux souterraines »
  • Le groupe 3 « Paysage et patrimoine »
  • Le groupe 4 « Information et sensibilisation, droits et devoirs »
  • Le groupe 5 « Gestion piscicole »

Ces groupes de travail identifient les problèmes à traiter et les solutions à y apporter. Ils établissent un programme d’action et en suivent l’exécution.

Exemples concrets de réalisation au sein des Contrats de Rivière :

  • Protection de berges par des techniques de génie végétal
  • Réhabilitation de frayères
  • Aménagement de bassins d’orage
  • Mise en place d’abreuvoirs subventionnés
  • Journées de formation pour les agents communaux à la problématique de l’eau
  • Journées d information sur l’épuration individuelle
  • Publication d’un « code de bonne conduite du riverain »
  • Journées wallonnes de l’Eau
  • Journées « Communes et rivières propres »

POUR TOUTE INFORMATION :

  • Noëlle De Brabandere, coordinatrice
  • Stéphanie Dessy, coordinatrice adjointe

Contrat de Rivière Lesse

Rue de Dewoin, 48
5580 Rochefort
Tél : 084 22 26 65
Courriel : crlesse@skynet.be
Site Internet : www.contratderivierelesse.net