Le PCDN : Des projets, de la sensibilisation, de la convivialité !




L’enjeu ? la BIODIVERSITE En quelques centaines d’années, l’Homme détruit ce que la Terre a construit sur des milliards d’années !!! Peut-il décemment continuer ? Sans ce mettre lui-même en péril ? Sommes-nous capables d’être responsables ?

La mise en réserve des sanctuaires de la Nature EXTRAORDINAIRE (Zones Natura 2000, réserves naturelles…) ne suffit pas…les réserves augmentent et la biodiversité diminue toujours !

Il faut donc s’intéresser à la Nature ORDINAIRE sur l’ensemble du territoire et concerne l’ensemble des acteurs…elle se trouve dans nos jardins, dans nos rues, aux abords des entreprises, des zonings….

Le Plan Communal de Développement de la Nature vise à maintenir, à développer ou à restaurer la biodiversité au niveau communal en impliquant tous les acteurs locaux et après avoir dégagé une vision commune de la nature et de son avenir au niveau local! Le PCDN est un outil pour organiser de façon durable cette prise en compte de la nature. Il n’est pas question de forcer les acteurs (la nature serait perçue comme une contrainte), ni de les éduquer à tout prix (bourrage de crâne) ! On va plutôt rencontrer les acteurs, dialoguer avec eux sur ce qu’ils pensent de la nature, comment ils la perçoivent, quels impacts ils pensent avoir sur elle ou quels rôles ils pourraient jouer dans le PCDN ?

Petit à petit, par le dialogue et la concertation, il s’agira de faire émerger une vision de la nature perçue comme une ressource du développement futur de la commune, afin d’amener le plus possible d’acteurs locaux à une prise en compte volontaire du patrimoine naturel !!!

Mettre en place un partenariat qui soit le plus large possible et représentatif de l’ensemble des acteurs concernés par le territoire communal n’est pas nouveau : CCAT (Commission Communale d’Aménagement du Territoire), CLDR (Commission Locale de Développement Rural) et autres commissions diverses existent dans de nombreuses communes. Une première originalité du PCDN est, peut être, l’intérêt commun autour duquel les futurs partenaires se rassemblent : le réseau écologique, par sa nature même, touche, de près ou de loin, à l’ensemble du réseau socio-économique d’une commune la nature ordinaire concerne TOUS les hommes qui vivent sur un territoire.

L’enjeu du PCDN est, pour chaque acteur : quel avenir pour le cadre de vie que représente la Commune, que j’y sois gestionnaire, administratif, commerçant ou enseignant, responsable politique, naturaliste … ou simple citoyen ?

Rassembler des partenaires de tous horizons est une bonne chose : un réseau de compétence s’établi, chacun apporte sa pierre à l’édifice (connaissances, pratique du terrain, moyens, main d’oeuvre, …) : chaque projet est enrichi dans sa conception et amélioré dans sa qualité ; via les différents partenaires, l’adéquation du projet avec la réalité du terrain est mieux assurée et sa durabilité s’en trouve augmentée !

Bref, c’est tout le programme du futur Plan qui voit son efficacité multipliée d’autant ! Vous êtes intéressé par votre cadre de vie ? Vous souhaitez préserver, développer la nature et la biodiversité dans votre commune ? Vous désirez laisser à vos enfants un héritage naturel digne de ce nom ?

Alors venez rejoindre l’un des groupes de travail du Plan Communal de Développement de la Nature de Marche-en-Famenne.

Pour plus d’informations sur :

l’historique du PCDN – l’enjeu du PCDN : la biodiversité – les fondations du PCDN – les Etapes du PCDN => consultez le portail environnement du site de la Région wallonne :

http://biodiversite.wallonie.be/fr/pcdn.html?IDC=3158